Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Les travailleurs d'Amazon, Google, Facebook, et de Microsoft se sont engagés à faire la grève du climat le 20 Septembre,
Tandis qu'Apple s'apprête à lancer l'iPhone 11 le même jour

Le , par Stan Adkens

4PARTAGES

4  0 
Le vendredi 20 septembre prochain, des millions de jeunes et d’adultes partout dans le monde feront une nouvelle fois la « grève » pour le climat. Cette initiative mondiale marque le début d'une semaine d'actions qui devrait aboutir à une journée d'action mondiale le 27 septembre avec le "Global Climate Free Open Air", un programme coparrainé qui évalue régulièrement l'état des observations climatiques mondiales et fournit des orientations pour leur amélioration.

Selon un rapport publié par Motherboard mardi, plus de 1 200 employés d'Amazon ont annoncé la semaine dernière qu’ils quitteront leurs bureaux le 20 septembre pour marcher contre l'empreinte carbone de l'entreprise, ajoutant leur voix au projet de grève internationale du climat. Il s'agira de la première grève au siège social d'Amazon en 25 ans d'histoire de l'entreprise. Dans les jours qui ont suivi l’annonce, les travailleurs techniques de Microsoft, Facebook et Google ont fait savoir qu'ils feraient aussi la grève.


Cependant, pendant que les travailleurs de ces quatre géants américains de la technologie communiquent leur intention de marcher pour le climat, les employés de la cinquième grande entreprise américaine de la technologie, Apple, n'ont pas encore fait de déclaration sur leur participation à la grève du climat, qui aura lieu dans 120 pays, a rapporté Motherboard. Le vendredi 20 septembre, jour où les travailleurs de ses concurrents déserteront les bureaux pour participer à cette grève du climat, Apple lancera son dernier smartphone, l'iPhone 11.

Bien qu'Apple affirme que l'iPhone devient de plus en plus écologique, c'est toujours un produit qui nécessite nécessairement l'exploitation de la Terre et, dans certains cas, de la main-d'œuvre. Selon le rapport de Motherboard, alors que les cols blancs sont devenus de plus en plus militants depuis début 2018, les employés d'Apple sont restés à l'écart des projecteurs. Pourtant, le bilan de l'entreprise en matière d'environnement est mitigé, d’après le rapport.

En effet, en avril 2018, Apple a annoncé que tous ses centres de données, ses bureaux et ses magasins de détail étaient passés aux énergies 100 % renouvelables et s'est engagé à verser 300 millions de dollars pour assainir l'environnement chinois. Apple avait annoncé à cette occasion que neuf de ses partenaires de la chaîne de production s’étaient engagés à alimenter toute leur production avec de l’énergie propre, totalisant le nombre de fournisseurs engagés dans cette démarche à 23.


Pendant ce temps, comme l'a déjà signalé Motherboard, Apple force les recycleurs à déchiqueter les iPhone et les ordinateurs, ce qui mine les pratiques durables de toute l'industrie, a rapporté Motherboard. Mais ces actions demeurent souvent à l’ombre de certaines initiatives individuelles en faveur de l’environnement du géant de Cupertino. Par exemple, le PDG d’Apple, Tim Cook, a déclaré le mois dernier que sa société ferait un don pour aider à préserver l’Amazonie après les incendies qui ont ravagé la région.

« C’est dévastateur de voir les incendies et les destructions ravager la forêt amazonienne, l’un des écosystèmes les plus importants du monde. Apple fera un don pour aider à préserver sa biodiversité et à restaurer l’indispensable forêt amazonienne en Amérique latine » a déclaré M. Cook, qui n'a pas révélé d'autres détails sur le don que son entreprise envisageait de faire. Apple n'a pas répondu immédiatement à une demande de commentaires du magazine à propos de la grève du climat.

Les travailleurs d’Amazon ont nommé trois revendications spécifiques la semaine dernière, selon Motherboard : ils exigent à leur employeur zéro émission de gaz à effet de serre d'ici 2030, zéro contrat personnalisé Amazon Web Services (AWS) pour les entreprises de combustibles fossiles afin d'accélérer l'extraction du pétrole et du gaz et zéro financement pour les lobbyistes et les politiciens qui nient l'existence du climat.


Ces décisions de sortir pour protester contre les pratiques de leurs employeurs qui contribuent à la crise climatique actuelle surviennent à un moment où les cadres, des petites entreprises comme Kickstarter et Wayfair aux géants technologiques comme Amazon et Google, ont de plus en plus pris des mesures pour s’organiser et critiquer leurs employeurs sur toute une série de questions, notamment le harcèlement sexuel, les contrats avec l'armée et les forces de police, et les ventes aux centres de détention pour migrants. Motherboard a rapporté mardi que les travailleurs de la technologie ont récemment organisé un mouvement à l'échelle de l'industrie appelé #TechWontBuild it pour s'opposer aux contrats avec Immigration and Customs Enforcement (ICE) et Customs and Border Protections (CBP) des États-Unis.

En mai dernier, un nombre important d’employés d’Amazon (plus de 7000), réunis au sein d’un groupe qu’ils appellent Amazon employees for Climate Justice (AMZNClimate), ont échoué à nouveau à convaincre la société de couper les ponts avec les énergies fossiles et à se tourner vers celles renouvelables. Dans une lettre ouverte adressée à la direction de la société à l’occasion, ces employés ont demandé à l’entreprise d’adopter un plan de grande envergure sur le sujet. « Il est temps que Jeff Bezos et le conseil d’administration d’Amazon nous écoutent », ont-ils déclaré, en précisant que le plan d’action devrait être « à la hauteur de l’échelle et de l’urgence de la crise climatique ».

Les employés de Google, Amazon et de Microsoft ont demandé à leurs employeurs d’abandonner leurs contrats d’intelligence artificielle avec l’armée des États-Unis. Google a renoncé à tout contrat qui utilise l’IA pour le développement des armes avec le Pentagone, mais Amazon et Microsoft continuent de concourir pour l’appel d’offres du Pentagone pour le JEDI Cloud, un contrat de 10 milliards dollars, où ils sont les deux derniers finalistes.

Selon le rapport de Motherboard, les travailleurs de Facebook ont créé une page Twitter intitulée « Facebook Employees for Climate Action » déclarant leur intention de faire grève le 20 septembre.


« Google Workers for Action on Climate Change » a également annoncé dans un tweet samedi qu'au moins 400 employés de l'entreprise participeront à la marche. Les travailleurs d'Amazon et de Google exigent que les entreprises mettent fin à leurs contrats avec les compagnies pétrolières et gazières.

Selon Motherboard, le groupe d’employés d’Amazon a déclaré vendredi dernier :

« Nous savons qu'il ne sera pas facile d'atteindre l'objectif de zéro émission d'ici 2030. Mais ce n'est pas le moment de se dérober au défi. Nous reconnaissons qu'il faut du temps pour que la technologie se développe : le transport maritime électrique à courte distance existe déjà et les vols électriques à courte distance arrivent bientôt (la Norvège a exigé que tous les vols intérieurs soient électriques d'ici 2040 et Harbour Air, dont le siège social est à Vancouver, passe à 100 % électrique) ; les vols et les pétroliers à longue distance pourraient prendre plus longtemps. Mais une entreprise avec l'innovation, l'audace et les ressources d'Amazon devrait être à l'avant-garde de cette transformation de notre économie que la crise climatique exige ».

Espérons que les salaires des employés ne souffrent pas à cause de leur engagement pour la cause du climat et qu’aussi l’action puisse avoir un impact significatif sur l’empreinte carbone des géants de la technologie et d’autres secteurs d’activité.

Sources : Motherboard, Tweet AMZNClimate

Et vous ?

Que pensez-vous de la décision des employés des quatre grandes entreprises de technologie de participer à la grève du climat le 20 septembre ?
Quel commentaire faites-vous de l’absence de réaction de la part des travailleurs d’Apple ?
Pensez-vous que les actions auront un impact significatif immédiat sur les pratiques de ces entreprises qui contribuent à la crise climatique actuelle ?

Lire aussi

Bill Gates conduit une action globale pour préparer le monde à accepter les réalités d'une planète, qui se réchauffe face aux changements climatiques
Des entreprises américaines demandent à Apple et à Amazon de mettre les travailleurs et la planète avant les profits, une approche approuvée par certains investisseurs
Les actionnaires et des milliers d'employés d'Amazon tentent de convaincre la société d'abandonner les combustibles fossiles, mais en vain
Apple et Amazon deviennent les principaux utilisateurs de l'énergie solaire aux États-Unis, surclassant Target et Walmart, selon SEIA
Tim Cook affirme qu'Apple fera un don pour « restaurer l'indispensable forêt amazonienne en Amérique latine », après les incendies qui ont ravagé la région

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de chinagirl
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 18/09/2019 à 20:36
Mieux vaut en rire car le rire est tout ce qui nous reste face à la propagande.
3  0 
Avatar de Braiice
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 18/09/2019 à 14:21
Tout ça pour pouvoir aller faire la queue et l'heureux possesseur du tout dernier bébé d'apple
2  0 
Avatar de phil995511
Membre actif https://www.developpez.com
Le 18/09/2019 à 19:38
Ils me font bien rire, combien d'usines nucléaires font-ils tourner pour alimenter leurs serveurs and co !!??

Si ils veulent faire la grève du climat, il faudrait tout d'abord qu'ils s'achètent une vraie conscience et qu'ils n'utilisent plus que des énergies renouvelables dites "propres".
2  0 
Avatar de ddoumeche
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 27/09/2019 à 10:36
Faire la grève du climat quand on bosse dans une entreprise dont le fond de commerce est de vendre et convoyer du Made in China acheminé par container entier, alors que 80% de l'électricité chinoise est produit par des centrales au charbon sale, est le comble de la mauvaise foi.

Faites grève pour réclamer du pognon et des conditions de travail décentes, nom de dieu.
2  0 
Avatar de olaxius
Membre averti https://www.developpez.com
Le 20/09/2019 à 12:00
Parmi ces gens qui font grève , combien ont une attitude "ecolo responsable" dans la vie de tous les jours ?
L'écolo responsabilité passe indubitablement par une consommation raisonnée . Sommes nous véritablement prêt à le faire ? J'en doute ?
Refuserons nous : de partir en vacances en avion , d'utiliser moins la clim en voiture, faire de p'tits week end à "low cost", de manger de la viande tous les jours ...
Quelques uns certainement, mais une grande majorité auront un discours écolo et continueront de rouler en SUV ou 4X4 .
Tous ces petits moins quels impacts économiques sur la vie de tous les jours ??? Certainement moins de richesses.
Est ce que les investisseurs , actionnaires sont prêt à l'entendre ?? Et nous ??
0  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 27/09/2019 à 10:45
Ouais c'est hyper hypocrite... C'est du greenwashing standard.
Amazon, Google, Facebook, Microsoft se donneront une image d'entreprise respectueuse de l'environnement.
Alors qu'acheter un iPhone ou passer une commande sur Amazon ce ne sera jamais bon pour l'environnement.

C'est la mode de l'écologie, les consommateurs veulent du vert.
0  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 19/09/2019 à 12:26
Citation Envoyé par Stan Adkens Voir le message
Que pensez-vous de la décision des employés des quatre grandes entreprises de technologie de participer à la grève du climat le 20 septembre ?
Ces travailleurs sont beaucoup trop naïf, crédule, candide, innocent...

Premièrement le bilan carbone des énergies renouvelable est moins bien que celui du nucléaire, d'après certaines études :
Étude : les panneaux solaires créent 300 fois plus de déchets que les centrales nucléaires. Le solaire est-il une solution pour les datacenters ?
Bon alors effectivement c'est mieux de produire de l’électricité avec du soleil qu'avec du pétrole, du gaz de schiste ou du charbon.

Ce n'est que du greenwashing, Apple va dire qu'il se fournit en énergie 100% renouvelable, et alors ? Ça polluera toujours à fond de produire des iPhones en Chine...
Apple paie les kWh à peine plus cher pour se donner une bonne image. Les gens vont tomber dans le panneau "Apple fait beaucoup d'effort pour préserver l'environnement".

Amazon polluera toujours à fond puisque c'est un gros magasin, les cartons qui partent des entrepôts font parfois des centaines de km.
Les articles ont parfois fait des milliers de km pour arriver dans l’entrepôt. Les usines sont souvent en Chine.

Les travailleurs vont être super content "Youpie on va sauver le monde avec notre grève !" alors que ça ne changera rien du tout...
Le but d'Amazon c'est de vendre des produits fabriqué en Chine, conçu pour casser facilement...
Le but d'Apple c'est de vendre le même smartphone chaque année, mais un peu plus cher.
Ils ont juste à acheter le kWh un peu plus cher pour se donner une bonne image.

Quand Starbucks promet d'utiliser des gobelets recyclable vous le croyez ?
0  2