IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Green IT, un petit centre de données utilisé pour chauffer une piscine publique,
C'est ce que propose une start-up britannique spécialisée dans l'innovation en technologie thermique

Le , par Bruno

29PARTAGES

4  0 
L'hiver est sans aucun doute la saison la plus rude de l'année. Si c'est le premier hiver que vous passez avec une piscine dans votre jardin, vous ne savez peut-être pas comment faire pour arriver indemne au printemps. Une start-up britannique, Deep Green, a installé un système au centre de loisirs d'Exmouth, dans le Devon. Le système utilise un petit centre de données Edge, appelé « chaudière numérique », pour fournir une partie de l'énergie nécessaire au chauffage de sa piscine.

La start-up britannique, Deep Green, qui affirme que son système pourrait contribuer à résoudre la crise énergétique à laquelle sont confrontées des milliers de piscines britanniques.

Deep Green a installé un système de 28 kW qui fait fonctionner un cluster HPC disponible pour les clients de l'informatique en cloud. Le système, basé sur les propres cuves de refroidissement par immersion de Deep Green, utilise de l'huile pour éliminer la chaleur des serveurs, qui passe ensuite dans un échangeur de chaleur pour chauffer la piscine. Deep Green paie l'électricité qu'elle utilise et fournit gratuitement la chaleur au centre de loisirs d'Exmouth.

Deep Green allègue que son don de chaleur réduira les besoins en gaz de la piscine de 62 % et permettra d'économiser 24 000 dollars par an, tout en réduisant les émissions de carbone de 25,8 tonnes. Si le centre de données est mis gratuitement à la disposition du centre géré par le conseil municipal, la start-up facture à ses clients l'utilisation de sa puissance de calcul pour l'intelligence artificielle et l'apprentissage automatique.


Le fondateur Mark Bjornsgaard a déclaré que l'entreprise rembourserait également les frais d'électricité du centre de loisirs pour le fonctionnement de la « chaudière numérique » - et sept autres piscines anglaises ont adhéré au programme. Un centre de données est un site physique regroupant des installations informatiques (serveurs, routeurs, commutateurs, disques durs...) chargées de stocker et de distribuer des données (data en anglais) à travers un réseau interne ou via un accès Internet.

Les serveurs d'un centre de données génèrent une chaleur considérable qu'il faut gérer et limiter pour leur bon fonctionnement. Chaque centre possède donc un système de refroidissement qui garde une température constante d'une vingtaine de degrés Celsius. Aujourd'hui, on utilise surtout des systèmes de refroidissement à l'air libre, moins gourmands en énergie.

Les serveurs et le système de refroidissement d'un centre de données consomment une grande quantité d'énergie. Un des enjeux actuels est de ce fait de limiter cette consommation en optimisant le fonctionnement des centres et d'utiliser des énergies vertes. Des systèmes de récupération de chaleur sont aussi mis en place.

Le concept de Deep Green, développé sur cinq ans, est relativement simple : l'huile chaude est pompée dans un échangeur de chaleur pour réchauffer l'eau de la piscine. Sean Day, qui dirige le centre de loisirs, a déclaré qu'il s'attendait à ce que ses factures d'énergie augmentent de 100 000 livres sterling cette année.

« Le partenariat nous a vraiment aidés à réduire les coûts qui ont été astronomiques au cours des 12 derniers mois - les prix de l'énergie et du gaz sont montés en flèche », a-t-il déclaré. « La recherche de différentes façons d'économiser de l'argent en tant qu'organisation a été géniale. Jane Nickerson, directrice générale de Swim England, a déclaré qu'il était bon de voir les piscines « adopter des solutions innovantes ».

L'entreprise a déjà signé d'autres projets à Bristol et à Manchester

Environ 79 % des piscines d'Angleterre sont menacées de fermeture, et quelque 1 500 piscines pourraient bénéficier d'un chauffage gratuit, selon Deep Green. Selon le groupe de pression UK Active, les coûts énergétiques des piscines ont augmenté de 150 % depuis 2019. La technologie pourrait également être utilisée dans toute entreprise ayant besoin de chaleur, comme les boulangeries, les distilleries ou les laveries automatiques, ajoute Deep Green.

Les chaudières numériques sont proposées depuis quelques années par des entreprises telles que Qarnot, en France, qui a été fondée en 2010 et propose ce service depuis approximativement huit ans. Qarnot propose toujours des chaudières numériques aux particuliers et aux entreprises, en utilisant des serveurs de deuxième utilisateur fournis par ITRenew, et a par ailleurs adopté le refroidissement par immersion à base de pétrole de la société européenne de refroidissement par immersion Asperitas.

Une autre entreprise française, Stimergy, a chauffé une piscine à Paris en 2017, mais ne semble pas être active actuellement. L'entreprise britannique Heata propose par ailleurs des chauffe-eau informatisés et s'est récemment associée au fournisseur de services cloud Civo. Parmi les autres entreprises du secteur, citons l'allemande Cloud&Heat, qui s'est éloignée des chaudières numériques pour se tourner vers les centres de données Edge efficaces. L'entreprise néerlandaise Nerdalize a disparu, tout comme l'entreprise new-yorkaise Exergy.

Deep Green parait avoir fonctionné officieusement depuis longtemps, mais Bjornsgaard dirige le projet depuis six ans, selon sa page LinkedIn, tandis que le directeur technique Matt Craggs l'a rejoint en décembre 2021.

Technologies utilisées par Deep Green

Le site de Deep Green est marqué par Dell, Nvidia et le spécialiste américain du refroidissement par immersion GRC, mais il construit apparemment ses propres réservoirs, qui pourraient atteindre une capacité de 40 kW, selon l'entreprise. Craggs s'est adressé au DCD par courrier électronique : « Nous avons travaillé avec nos propres cuves pour le moment, mais nous sommes en pourparlers avec GRC et Submer au sujet de l'utilisation de leur kit pour de futures installations. »

Les bacs contiennent des serveurs AMD Epyc à CPU unique de Dell, chacun configuré avec quatre GPU A100 80Gb PCIe et 4TB de SSD, a déclaré Craggs. Les serveurs sont installés sur un « châssis ouvert, pour assurer le transfert de chaleur le plus efficace ». Au total, le cluster HPC d'Exmouth compte 12 cartes à quatre processeurs, a déclaré le PDG Bjornsgaard au DCD en ligne. Les serveurs sont utilisés pour la formation à l'IA et les charges de travail d'apprentissage automatique pour le moment, mais ils pourraient être configurés pour les services cloud et le rendu vidéo à l'avenir.

Source : BBC

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?

Voir aussi :

Bill Gates, fondateur de Microsoft : "L'avenir que nos petits-enfants méritent. Les temps sont durs. Mais je crois toujours que nous pouvons rendre le monde meilleur pour la prochaine génération"

Green IT : le Collectif API Thinking lance un label API Green Score pour améliorer son bilan carbone, et faire prendre conscience sur les impacts environnementaux et sociétaux des APIs

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de Anselme45
Inactif https://www.developpez.com
Le 23/04/2023 à 9:26
La chaleur des centres de données : une source d’énergie renouvelable pour le chauffage et le refroidissement en Europe ?
Une source d'énergie renouvelable???

Le concept est intéressant: Je prends donc un bon gros groupe électrogène fonctionnant au diesel pour produire de l'électricité pour mon datacenter et ensuite en récupérant la chaleur résultante du diesel, j'en fais une "énergie renouvelable"...

Ce qui nous donne l'équation... Diesel = énergie renouvelable!!!

Pour info, l'équation s'applique également au mazout, à l'huile lourde, à l'essence, au kérosène, charbon et autres dérivés...

Ce sont les écologistes qui vont être contents.

En ce qui concerne le peuple en général, qu'il change sa garde-robe en privilégiant les chemises amples et les bermudas, ce n'est pas avec ce genre "d'énergie renouvelable" que la planète va cesser de se réchauffer

Pour info, ce n'est pas "récupérer la chaleur résiduelle" qui en fait une énergie renouvelable mais "utiliser de l'énergie renouvelable" à la source de cette chaleur résiduelle!
6  0 
Avatar de virginieh
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 24/04/2023 à 13:42
Citation Envoyé par Fagus Voir le message
En fait, c'est pas un problème d'ingénierie, c'est un problème d'organisation du système politique et économique. (...)
La dernière fois que j'ai entendu parler du mot planification, c'était pendant les campagnes. Un certain impétrant à la présidence venait juste de le découvrir et depuis je crois que ça s'est arrêté là.
Oui on retrouve un peu le problème évoque par Heureka dans sa dernière vidéo, il parle surtout du fait que laisser les commerçants s'installer au fur et à mesure dans une ville ne se fait pas dans l'intérêt des clients. Mais c'est plus global, comme tu le dit on gagnerait beaucoup en tant que société, à planifier pour organiser des synergies. Mais ça veut dire plus d'Etat avec des moyens, donc c'est interdit par l'idéologie actuelle.
3  0 
Avatar de Aiekick
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 23/04/2023 à 21:53
ca fait plus de 15 ans qu'on en parle. et l'ue finalement ce dit que c'est une bonne idée... 15 ans pour analyser. pas etonnant qu'on soit toujours en retard. 0 initiative
2  1 
Avatar de Aiekick
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 23/04/2023 à 21:57
Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
Une source d'énergie renouvelable???

Le concept est intéressant: Je prends donc un bon gros groupe électrogène fonctionnant au diesel pour produire de l'électricité pour mon datacenter et ensuite en récupérant la chaleur résultante du diesel, j'en fais une "énergie renouvelable"...

Ce qui nous donne l'équation... Diesel = énergie renouvelable!!!

Pour info, l'équation s'applique également au mazout, à l'huile lourde, à l'essence, au kérosène, charbon et autres dérivés...

Ce sont les écologistes qui vont être contents.

En ce qui concerne le peuple en général, qu'il change sa garde-robe en privilégiant les chemises amples et les bermudas, ce n'est pas avec ce genre "d'énergie renouvelable" que la planète va cesser de se réchauffer

Pour info, ce n'est pas "récupérer la chaleur résiduelle" qui en fait une énergie renouvelable mais "utiliser de l'énergie renouvelable" à la source de cette chaleur résiduelle!
oui le concept d'energie renouvellable est eronée. le petrole aussi c'est de l'enregie renouvelable. aucune enrgie 'nest perdue. juste transformée. on ne fait pas de l'energie on la transforme.
c'est encore un mot de commercial. et les commerciaux ont toujours besoin de simplifier les mots car trop bete, et ca pourri toujours le debat car on enleve tout les mot technique juste du debat. et ca fini par paumer tout le monde juste a cause de la semantique.
1  0 
Avatar de AoCannaille
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 24/04/2023 à 10:20
Citation Envoyé par Aiekick Voir le message
ca fait plus de 15 ans qu'on en parle. et l'ue finalement ce dit que c'est une bonne idée... 15 ans pour analyser. pas etonnant qu'on soit toujours en retard. 0 initiative
Pour moi c'est en place, depuis au moins de 2013
Citation Envoyé par le monde, Se chauffer grâce à l'énergie des serveurs informatiques, 1er juillet 2013

https://www.lemonde.fr/planete/artic...9685_3244.html
[...]
C'est le cas, à petite échelle, à Amsterdam, aux Pays-Bas, où l'université a accès à de l'eau chaude gratuite provenant du data center de l'opérateur Equinix, qui partage son campus. En France, à Roubaix (Nord), les cinq centres de données d'OVH, le leader français de l'hébergement, chauffent aussi gratuitement les bureaux de l'entreprise, ainsi que quelques firmes voisines. Le data center de l'opérateur britannique Global Switch alimente également une serre tropicale dédiée à la production des fleurs de la ville de Clichy (Hauts-de-Seine). Autre exemple : à Uitikon, en Suisse, une piscine publique est chauffée avec un centre de données d'IBM.
[...]

Ce que je lis entre les lignes c'est que les allemands sont à la traine.
1  0 
Avatar de Fagus
Membre expert https://www.developpez.com
Le 24/04/2023 à 13:11
Citation Envoyé par francois_0_0 Voir le message
Depuis le temps que les datacenters produisent de la chaleur dans le vide, il serait temps que l'on pense enfin à l'utiliser...
En fait, c'est pas un problème d'ingénierie, c'est un problème d'organisation du système politique et économique.

Pour récupérer la chaleur fatale, pas QUE des data center, mais de toute l'industrie (y compris les centrales thermiques fossiles ou nucléaires -ne me tombez pas dessus, ça existe à l'étranger un peu partout en Europe de l'Est-), en fait il faut s'organiser pour anticiper le choix des sites et installer des réseaux de chaleur urbains (on peut transporter la chaleur sans perte notable sur des dizaines de km pour info). Donc il faut investir et faire des lois pour ça
Mais c'est plus rigolo de ne pas investir, et de se retrouver à poil quand les crises énergétiques arrivent , puis de devoir dépenser l'argent des investissements en chèques énergie.

La dernière fois que j'ai entendu parler du mot planification, c'était pendant les campagnes. Un certain impétrant à la présidence venait juste de le découvrir et depuis je crois que ça s'est arrêté là.
1  0 
Avatar de francois_0_0
Futur Membre du Club https://www.developpez.com
Le 23/04/2023 à 12:03
Depuis le temps que les datacenters produisent de la chaleur dans le vide, il serait temps que l'on pense enfin à l'utiliser...
1  1 
Avatar de Ender-events
Futur Membre du Club https://www.developpez.com
Le 25/04/2023 à 23:31
Citation Envoyé par Aiekick Voir le message
ca fait plus de 15 ans qu'on en parle. et l'ue finalement ce dit que c'est une bonne idée... 15 ans pour analyser. pas etonnant qu'on soit toujours en retard. 0 initiative
L’Europe finance depuis au moins 2018 des projets similaires https://blog.qarnot.com/computing-bu...feder-project/
0  0 
Avatar de ddoumeche
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 09/11/2023 à 12:20
Chauffer une mégapole de 9 millions d'habitants comme Londres au delà du 50ème parallèle avec l'énergie calorique des datacenters ... c'est beau sur le papier mais anecdotique, d'autant que l'énergie primaire n'est pas décarbonnée puisque le Royaume-Uni importe et consomme des quantités énormes de gaz norvègien.
Or comme certains d'entre vous l'ont peut-être lu dans les journaux, le prix du gaz a beaucoup augmenté depuis deux ans, à cause de Vladimir Poutine qui est vraiment très méchant. Et les britanniques ont énormément investis dans l'éolien .. donc dans le gaz, qui va de pair. Voila pourquoi ils importent autant, pourquoi leur facture électrique a atteint des sommets et pourquoi les norvégiens roulent désormais tous en Tesla.

Une situation ubuesque pour un pays ayant de telles réserves de charbon. Et dire que le Labor soutenait cette position, particulièrement Jeremy Corbyn.
0  1