Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Comment reconnaitre un site internet « polluant » et quelles sont les bonnes pratiques à observer ?

Le , par Martin Lestas

5PARTAGES

7  3 


L'idée selon laquelle surfer sur le web laisse une empreinte environnementale n'est pas bien ancrée dans les esprits. La consommation électrique des centres de stockage de données intéresse peu l'utilisateur, alors que ces centres peuvent être énergivores et parfois localisés dans des pays utilisant une électricité issue d'une source polluante telle que les centrales à charbon.

Une étude a montré que, en 2002, 62 % de la demande en énergie dans l'économie numérique provenait des utilisateurs, contre 25 % pour les réseaux et 13 % pour les centres de stockage des données. La même étude estime que la part des centres de données dans cette consommation grimpera à 23 % en 2020.
(Source : GreenIT)

Quelques secondes pour juger une page internet

La consommation énergétique est mesurée à partir :
  1. Du nombre de téléchargements de la page ;
  2. Du temps de chargement des pages ;
  3. Du nombre d'animations ;
  4. De l'affichage en temps réel à côté des articles publiés (nombre de partages sur Twitter, nombre de « Like » Facebook), qui entraîne une consommation supplémentaire ;
  5. Du nombre de publicités.


De bonnes pratiques simples à mettre en oeuvre (en ce qui concerne l'internaute)

Les internautes peuvent adopter de bons réflexes comme :
  1. Fermer leurs onglets au fur et à mesure de leur navigation ;
  2. Limiter le recours aux animations Flash ;
  3. Ne pas surfer depuis un téléviseur ;
  4. Éviter de rechercher un site à partir d'un moteur de recherche lorsqu'ils en connaissent l'adresse (chaque entrée sur Google par exemple suscite un flux de données important).


De bonnes pratiques à mettre en place (en ce qui concerne le développeur)

  1. Éviter l'implémentation de polices originales qui nécessitent d'être téléchargées par les lecteurs.
  2. Pour les pages statiques, le recours à un langage de programmation est source de gaspillage. (PHP par exemple.)
  3. Les publicités (animations, images, vidéos) sont des données lourdes.
  4. Tous les « wrappers », générateurs de code du style DreamViewer sont des outils sales. Le mieux est d'écrire son propre code.


Saviez-vous que :

  1. « Les 100 sites les plus consultés en France consomment en un an autant d'électricité que 25 400 foyers », relève l'association Green Code Lab. De plus, ce chiffre ne prend en compte que l'utilisateur.


Et vous :

Quelles sont vos pratiques d'éco-surfeur ?
Comment voyez-vous qu'un site est polluant ?

Voir aussi :

Un point sur l'écologie informatique

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de yann2
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 28/10/2015 à 0:00
Ben...

C'est le moment de ressortir le http://motherfuckingwebsite.com/

Voilà, écologique en plus de tous les avantages déjà cités sur le site
7  1 
Avatar de Neckara
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 28/10/2015 à 11:57
Bonjour,

Est-ce qu'on exagère pas un peu ?

Bientôt il ne va plus falloir faire de sport car cela pollue (rejet de CO2, consommation de nutriment, etc.).
Il faudra juste rester couché dans son lit sans bouger.

On nous balance des chiffres puis des conseils, mais j'ai l'impression qu'on s'embrouille. Je ne vois pas la cohérence logique entre tout cela. D'autant plus que certaines recommandations sont relativement ridicules comme :
Tous les « wrappers », générateurs de code du style DreamViewer sont des outils sales. Le mieux est d'écrire son propre code.
On peut aussi coder son propre OS afin d'éviter de le télécharger. Or je pense que coder son propre OS consomme beaucoup plus d'énergie que d'en télécharger un.

On lance des chiffres dont je ne sais même pas comment ils sont calculés ni même à quoi ils correspondent concrètement :
« Les 100 sites les plus consultés en France consomment en un an autant d'électricité que 25 400 foyers », relève l'association Green Code Lab. De plus, ce chiffre ne prend en compte que l'utilisateur.
En 2005, on avait 25 689 000 ménages. Donc on peut considérer que les 100 sites les plus consultés représentent moins de 0,1% de la consommation d'un foyer ?
Sachant qu'il faut aussi s'interroger sur la manière dont on évalue cette consommation, est-ce électricité consommée par l'ordinateur et la box pendant la consultation de tels sites ? Ou est-ce vraiment l’électricité supplémentaire consommée par la visite d'un site ?

Mais sérieusement, pour 0,1%, est-ce qu'on ne se prend pas légèrement le choux pour rien ?
Est-ce qu'il n'y a pas d'autres sources de pollution plus intéressante ?

EDIT : D'ailleurs, pas de chiffres sur ce qu'on pense pourvoir économiser en suivant ces recommandations ? 50% ? 1% ? 0,1% ?

Il faut arrêter de prendre des chiffres, essayer de les faire paraître impressionnant pour ensuite leur faire dire ce qu'on veut. D'ailleurs, je ne vois aucune source.
4  1 
Avatar de NSKis
En attente de confirmation mail https://www.developpez.com
Le 28/10/2015 à 12:38
L'écologie est louable mais dans le cas présent, on se trompe un peu de cible!!!

Ce n'est pas vraiment au niveau du site internet que se pose le problème mais au niveau du mode de production de l'électricité utilisée...

C'est comme les gentils écologistes qui prônent l'usage de la voiture électrique sans se soucier que l'électricité qu'ils utilisent est produite par les centrales nucléaires françaises et les centrales électriques à charbon allemandes...
3  0 
Avatar de fenkys
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 28/10/2015 à 14:02
Citation Envoyé par Martin Lestas Voir le message
Bonjour,
"Mais comment on ferait sinon ?"
On ne ferait pas.
Ta réflexion, je trouve, à simplement un objectif de montrer la débilité d'exécuter certaines tâches écologiques liés à l'informatique. Je me trompe peut-être, dis-moi si c'est le cas.
Il faut utiliser internet, wikipédia et tout ces autres sites internet, personne ici n'a dit le contraire, je ne vois donc vraiment pas pourquoi vous dite cela.
Tu veux dire que si internet disparaissait, tu arrêterai de lire et tu ne communiquerai plus par écrit avec personne ? Ne pouvant plus regarder de vidéo en streaming tu cesserai de regarder des films aussi je suppose.

Internet a rajouté quelques usages nouveaux, mais dans la plupart des cas, ce sont des usages anciens mais d'effectués d'une façon différente et souvent largement moins polluante. Qu'est ce qui le moins polluant :
- prendre sa voiture pour aller dans un magasin acheter quelque chose
- choisir ce quelque chose sur internet, l'acheter en ligne et se le faire livrer
Les éléments à prendre en compte sont que :
- le magasin ou tu te rends n'est pas forcement approvisionné.
- le camion de livraison peut livrer plusieurs dizaines de clients en un seul voyage.
- dans certain cas, l'objet acheté est trop gros pour que tu l’emmènes et de toute façon il devra être livré.
Au niveau des produits qui peuvent être dématérialisé c'est encore plus impressionnant.Par exemple, j'ai chez moi environ 500 livres en papier. Imagines tu leur empreinte écologique (en arbres coupés, fabrication du papier, impression, transport, etc.). Et ce qui aurais été économisés si j'avais pu tous les charger dans une liseuse dès le début. On peut aussi parler de la location de DVD vs VOD, lequel est le plus écologique ?

Tout ça pour dire qu'on critique la pollution induite par internet alors que dans bien des cas il remplace des services qui étaient bien plus polluant.

PS : un contre exemple : perdu.com, c'est tout le contraire, il dépense de l’électricité et n'apporte aucune information utile. Un site anti-écologique donc.
3  1 
Avatar de RyzenOC
Inactif https://www.developpez.com
Le 27/10/2015 à 21:02
Comment voyez-vous qu'un site est polluant ?
C'est très simple:

Ecologique: developpez.com
Polluant: softonic.com
2  1 
Avatar de Martin Lestas
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 28/10/2015 à 8:06
Citation Envoyé par Matthieu Vergne Voir le message
omettez surtout de compter l'énergie consommée pendant le codage.
Bonjour,

De l'énergie intellectuel vous voulez dire ? Qui permet d'une part d'allié "écologie" (bien évidemment as énorme) mais surtout "beau code" (là pareil à prendre à la légère, j’entends par là code non surchargé inutilement, lisible par d'autres dev, modifiable, et donc un code souple et qui est plus ou moins l'exacte traduction avec le rendu final). Si vous parlez de cette énergie là, je l'ai omise intentionnellement sachant qu'elle est le fruit de réflexion, et surtout que c'st une "énergie positive" selon moi.
1  0 
Avatar de vinmar
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 28/10/2015 à 8:50
Un site avec plein de pubs versus un site sans pub. Rien que ça on divise par 10 (100, 1000) les temps de chargement, les requêtes, etc...
1  0 
Avatar de Vinorcola
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 28/10/2015 à 9:51
Déjà, out Drupal, Wordpress & co...
1  0 
Avatar de hotcryx
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 28/10/2015 à 10:21
Personne n'a parlé des dizaines, vingtaines de Tracker sur certains sites.
=> plugin Ghostery
1  0 
Avatar de goldbergg
Membre actif https://www.developpez.com
Le 28/10/2015 à 10:25
Citation Envoyé par Matthieu Vergne Voir le message
Lol, ça va faire des heureux ça. {^o^}

La prochaine fois qu'on vous critique parce que vous refaites la roue, dites bien que c'est pour préserver la consommation d'énergie, mais omettez surtout de compter l'énergie consommée pendant le codage.
Utiliser un éditeur WYSIWYG tel que DreamViewer n'est pas refaire la roue... Juste choisir la facilité au détriment de la qualités.
Coder une lib de fonction alors qu'il existe déjà 50 libs qui font la même chose, sa c'est réinventer la roue.

Et encore, coder un truc que l'on va optimiser pour sont application plutôt qu'utilisé une lib "générique", je ne suis même pas sur qu'on puisse réellement parler de réinventer la roue vue que la finalité sera différente.

Et l’énergie consommée pendant le "codage" aura au moins servie a augmenter l’expérience (plutôt que la dégrader en utilisant DreamViewer & cie)
1  0