Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Les centres de données chinois émettent autant de carbone que 21 millions de voitures,
Malgré une vaste capacité de production d'énergie verte, selon un rapport

Le , par Stan Adkens

30PARTAGES

23  0 
Selon les conclusions du rapport « Powering the Cloud : How China's Internet Industry Can Shift to Renewable Energy », publié par Greenpeace East Asia et la North China Electric Power University, la Chine surpasse les États-Unis en matière d'énergie renouvelable et a fait d'énormes progrès dans le développement de projets solaires. En 2017, elle s'est fixé comme objectif de satisfaire 20 % de ses besoins en énergie propre d'ici 2030, selon le rapport. Cependant, malgré cette vaste capacité de production d'énergie verte, la plupart des centres de données chinois ne l'utilisent pas, a conclu le rapport.

Selon le nouveau rapport de Greenpeace et de la North China Electric Power University, l'industrie chinoise des centres de données est l'une des plus importantes au monde et a consommé un peu plus de 2 % de l'électricité du pays l'an dernier. Cependant, l’essentielle de cette consommation provient du charbon. Selon le nouveau rapport, les centres de données de la Chine ont produit 99 millions de tonnes métriques de dioxyde de carbone l'an dernier, l'équivalent d'environ 21 millions de voitures sur les routes.


Ye Ruiqi, une experte climatique de Greenpeace a déclaré ce propos :

« Près des trois quarts de cette énergie proviennent du charbon ». Selon Ye Ruiqi, cette dépendance des centres de données à l'égard de l'énergie produite à partir du charbon est principalement due à leur situation géographique. Ye Ruiqi a ajouté que « La plupart des installations sont situées sur la côte est, près des centres d'affaires et loin des capacités de la Chine en matière d'énergie renouvelable dans le centre et l'ouest du pays. Sur les 44 centres de données que nous avons interrogés, seuls cinq utilisaient de l'énergie propre ».

Une croissance de l’industrie des centres de données accompagnée dune rapide croissance de la consommation d'énergie

Les centres de données stockent des informations électroniques comme des courriels, des photos et des vidéos, et dans le monde entier, ils consomment entre 3 % et 5 % de l'électricité mondiale totale et rivalisent avec l'industrie aérienne en termes d'émissions de carbone, selon le rapport.

De 2015 à 2017, l'industrie a connu une croissance de plus de 10 % par année en Chine selon la surface de plancher utilisée. Le marché des centres de données Internet en Chine, y compris la colocation, les services de réseau de diffusion de contenu (CDN) et les services de cloud computing public, s'est développé à un rythme d'environ 30 % par an et devrait dépasser les 270 milliards de RMB soit 37,94 milliards USD en 2021, selon le rapport.


Selon les chercheurs, en 2018, la Chine comptait 1,2 million de baies de serveurs provenant de centres de données de grande et très grande taille et 1,5 million de baies de serveurs provenant de centres de données de petite et moyenne envergure. Ce qui a eu pour conséquence une consommation de 161 TWh d'électricité par l'industrie au cours de la même année, soit 2,35 % de la consommation totale d'électricité du pays.

Les chercheurs ont constaté que la consommation d'électricité de l'industrie est en voie d'augmenter de 66 % au cours des cinq prochaines années pour atteindre 267 TWh en 2023, soit plus que la consommation totale d'électricité de l'Australie en 2018. Le nouveau rapport indique également que dans un centre de données typique de Chine, 80 % de l'électricité est consommée par les serveurs et les équipements de refroidissement.

Cependant, étant donné que l'industrie des centres de données est concentrée dans des régions où l'énergie renouvelable représente une part relativement faible de l'électricité, comme c'est le cas à Beijing, Zhejiang et Jiangsu, le taux de consommation d'énergie renouvelable de l'industrie tombe sous la moyenne nationale de 26,5 %, selon les chercheurs. L'impact environnemental de la dépendance du secteur des centres de données à l'égard du charbon est important, avec les émissions de CO2 du secteur s'élevant à 99 millions de tonnes en 2018, selon e rapport.


Possibilité de réduction de la dépendance de l’énergie produite à partir du charbon de l’industrie grâce à l’énergie éolienne et solaire

Selon le rapport des chercheurs, les émissions de dioxyde de carbone devraient passer de 99 millions de tonnes en 2018 à 163 millions de tonnes métriques, ce qui équivaut à 35 millions de véhicules. Mais, pour que cela ne se produise pas, Mme Ruiqi a déclaré :

« Pour éviter cela, les centres de données chinois doivent dissocier leur consommation d'électricité de leur empreinte carbone en s'appuyant davantage sur l'énergie éolienne et solaire ». « Ils peuvent construire leur propre capacité d'énergie renouvelable, acheter de l'énergie propre sur le marché ou acheter des certificats verts pour compenser leurs émissions », a-t-elle ajouté.

Selon le nouveau rapport, actuellement, l’industrie des centres de données de la Chine repose sur une combinaison énergétique de 73 % de charbon, 23 % d'énergie renouvelable et 4 % d'énergie nucléaire. Les chercheurs estiment que si les énergies renouvelables atteignaient 30 % d'ici 2023, 16 millions de tonnes d'émissions de CO2 pourraient être évitées. Ce qui équivaut à 10 millions de vols transatlantiques aller-retour.


La Chine est le pays qui dispose de la plus grande capacité d'énergie renouvelable au monde, a indiqué le rapport. Fin 2018, la capacité d'installation solaire dépassait 175 GW et le vent avait dépassé 185 GW, soit plus que la capacité solaire et éolienne totale de l'Europe. Le gouvernement chinois, conscient du problème de dépendance des centres de données du charbon, a commencé à agir. Depuis 2015, les réformes du marché de l'électricité ont créé des possibilités sans précédent pour les entreprises de se procurer de l'énergie renouvelable au moyen d'un ensemble diversifié de mécanismes.

Alibaba, l'un des plus grands fournisseurs chinois de cloud computing, n’a pas tardé à lancer sa propre initiative au cours de la même année. La société a inauguré un centre de données près de Hangzhou, utilisant l'énergie solaire et hydraulique. Elle compte également sur l'eau du lac pour refroidir ses serveurs, d’après le rapport.

Ce problème est en train d’être résolu du côté des États-Unis où les centres de données ont considérablement réduit leur empreinte carbone. Apple a annoncé en avril 2018 que ses bureaux, ses centres de données, ainsi que ses sites en colocation dans 43 pays, y compris les États-Unis, le Royaume-Uni, la Chine et l’Inde sont alimentés à 100 % par de l’énergie propre. Google a aussi affirmé, au cours du même mois l’an dernier, avoir acheté et même dépassé la quantité d’énergie nécessaire pour alimenter ses 70 bureaux et 15 Datacenter à travers le monde.

Microsoft et Amazon visent également à alimenter leurs centres de données en énergie 100 % renouvelable. Dans un article publié sur un blog en avril, le président de Microsoft, Brad Smith, a déclaré que l'entreprise s'attendait à dépasser la barre des 70 % d'ici 2023. Amazon Web Services - la division des centres de données de l'entreprise - affirme qu'elle a dépassé 50 % d'utilisation d'énergie renouvelable pour 2018.

Les chercheurs de Greenpeace East Asia et de la North China Electric Power University recommandent, entre autres, que les décideurs politiques élargissent les marchés pilotes d'achat direct d'énergie verte et abaissent les standards d'accès au marché de l'énergie verte pour permettre aux entreprises acheteuses de différentes tailles d’y participer. Ils recommandent également aux autorités chinoises de renforcer les certificats d'énergie verte en permettant à un plus large éventail de projets d'énergie renouvelable d'obtenir des certificats d'énergie verte, en particulier les projets de parité de réseau. Pourvu que les recommandations soient prises en compte et que plusieurs autres entreprises chinoises lancent leur propre initiative de lutte contre le changement climatique et de création d’un environnement plus sain.

Sources : Rapport d’étude

Et vous ?

Que pensez-vous de ce retard de la Chine dans l’utilisation des énergies renouvelables dans les centres de données  ?
Pensez-vous que la situation devrait changer le plus vite possible ?

Lire aussi

Google aurait utilisé 100 % d'énergies renouvelables pour alimenter tous ses bureaux et Datacenter en 2017, d'après son premier vice-président
Tous les datacenters et bureaux d'Apple dans le monde sont alimentés à 100 % en énergies renouvelables, pour lutter contre le changement climatique
Facebook s'engage à alimenter ses opérations mondiales avec de l'énergie 100 % verte d'ici 2020, et à réduire ses émissions de GES de 75 %
Étude : les panneaux solaires créent 300 fois plus de déchets que les centrales nucléaires, le solaire est-il une solution pour les datacenters ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de micka132
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 11/09/2019 à 9:19
Citation Envoyé par Stan Adkens Voir le message
Que pensez-vous de ce retard de la Chine dans l’utilisation des énergies renouvelables dans les centres de données ?
Pensez-vous que la situation devrait changer le plus vite possible ?
Que ca soit un centre de données ou le chauffage d'un immeuble ça ne change absolument rien, l'énergie est consommée.
Il y a une disponibilité de l’énergie, si les data centers consomment d'avantage de l’énergie non fossile c'est d'autre qui ne pourront pas la consommer et donc devront utiliser la fossile.
Bref c'est une question de production de l’énergie, pas de qui la consomme.
4  0 
Avatar de 7gyY9w1ZY6ySRgPeaefZ
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 11/09/2019 à 19:30
Citation Envoyé par ryankarl65 Voir le message
Au #237 nous utilisons encore les sources d'energies hydroelectriques. Bon, l'energie solaire devient aussi en vogue.
La solution : installer les datacenter au Nord du Québec : on a de l’hydroélectricité en masse et les besoins en clim sont peu important vu les températures...
4  0 
Avatar de Neckara
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 11/09/2019 à 11:50
Citation Envoyé par achedrien Voir le message
J'espère que la recherche va réussir à rendre la technologie de la fusion nucléaire utilisable rapidement, ça me donne envie de partir travailler dans ce domaine!
Alors je crois qu'il y a aussi quelques pistes pour de la fission nucléaire nouvelle génération moins risquée et produisant moins de déchets:
https://www.forumnucleaire.be/theme/...aires-du-futur

Après, améliorer la technique est important, mais il est tout aussi important de les construire correctement, dans les dates et coûts plannifiés... et franchement cela ne semble pas être gagné pour la France.
3  0 
Avatar de Mingolito
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 11/09/2019 à 14:00
"ultra rare" multiplié par 457 réacteurs dans le monde plus autant de "piscines" à ciel ouvert sans aucune protection pour le stockage des déchets, plus aléas climatiques plus conneries humaines = un accident tous les 10 ans...

Tu devrais regarder la série Tchernobyl et tu y découvrirais qu'on à eu du bol ce qui aurait du arriver c'est une contamination totale de l'URSS et de l'Europe pour plusieurs milliers d'années donc la fin du monde.

Si un accident nucléaire arrivait en France, les Français sont pas comme des militaires russes pour aller se suicider aux ordres pour servir de "liquidateur", si un tel accident arrivait en france ça serait la fin du monde parce qu'un français normal se barrerais en courant au lieu de se sacrifier comme un russse au ordre du pouvoir embauché de force par l'armée ou un saumurai kamikaze Japonais (les "50" qui sont restés à fukushima). Pour info il y a 2000 désertions par an dans l'armée en france...
4  1 
Avatar de Mingolito
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 11/09/2019 à 14:46
Plus le temps passe et plus les sites nucléaires deviennent usés et dangereux, et on ne sais pas les démanteler.

Plus le temps passe et plus on a de risques de fuite sur les sites de stockage, on ne sais pas stoquer les déchets nucléaires, exemple : USA : une catastrophe nucléaire en cours à 655 mètres sous terre au centre de stockage de déchets radioactifs du Nouveau Mexique.
3  0 
Avatar de Mingolito
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 11/09/2019 à 13:02
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Il faut que la Chine développe l'énergie nucléaire le plus rapidement possible.
Mais arrête tes conneries le nucléaire ça doit cesser totalement, regarde ce qui se passe actuellement à Fukushima, il doivent continuer à refroidir les réacteurs et il ne peuvent plus stoquer l'eau, il ne savent pas la filtrer il vont donc rejeter en mer des milliers de tonnes d'eau contaminée, donc l'apocalypse nucléaire à commencée. Pour info on ne sais pas démanteler une centrale, celle qui sont en cours de démantèlement le sont depuis 50 ans et c'est loin d’être fini, quand on prends en compte tous les coûts le nucléaire (surveiller un site de stockage de déchets pendant 3000 ans ! ) à un coût monstrueux.

Il suffit de combiner solaire, éolien et stockage hydraulique et ça coûte bien moins cher que le nucléaire, c'est déjà fait dans certains pays (Costa Rica, etc).
4  2 
Avatar de Steinvikel
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 11/09/2019 à 16:25
Citation Envoyé par Mingolito Voir le message
le nucléaire ça doit cesser totalement, regarde ce qui se passe actuellement à Fukushima, il doivent continuer à refroidir les réacteurs et ils ne peuvent plus stocker l'eau, ils ne savent pas la filtrer ils vont donc rejeter en mer des milliers de tonnes d'eau contaminée, donc l'apocalypse nucléaire à commencée. Pour info on ne sais pas démanteler une centrale, celle qui sont en cours de démantèlement le sont depuis 50 ans et c'est loin d’être fini (...)
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Les accidents du type Fukushima sont ultra rare. (les japonais n'ont jamais eu de pot avec le nucléaire, ils se sont pris Little Boy, une bombe à l'Uranium 235, Fat Man au Plutonium 239 et après il y a eu un problème à cause d'un tsunami qui a causé un séisme et ainsi de suite).
Est-ce qu'il y a des tsunamis en Chine ?

===
Au final la catastrophe nucléaire de Tchernobyl et l'accident nucléaire de Fukushima n'ont pas fait des dizaines de millions de morts...
Citation Envoyé par Mingolito Voir le message
Plus le temps passe et plus les sites nucléaires deviennent usés et dangereux, et on ne sais pas les démanteler.

Plus le temps passe et plus on à de risques de fuite sur les sites de stockage, on ne sait pas stocker les déchets nucléaires, exemple : USA : une catastrophe nucléaire en cours à 655 mètres sous terre au centre de stockage de déchets radioactifs du Nouveau Mexique.
J'apporte un avis à mis chemin entre vous deux (Mingolito et Ryu2000) :
Le problème majeur entre la sécurité insuffisante des sites nucléaires, la vétusté des installations, et la maîtrise des compétences nécessaires... c'est avant tout un problème de volonté --> celle d'y injecter l'argent nécessaire, pour son dimensionnement, son entretient, son évolution, pour les formations, etc.
Tous les problèmes évoqués sont liés à une manie de faire des économies au-delà du raisonnable. C'est valable pour le nucléaire, le charbon, les voies ferré, bref pour tout secteurs présentant des "risques" à forts dommages collatéraux.

Donc pour rejoindre Ryu2000, Le problème n'est pas "on ne sait pas faire", mais plutôt "on ne veut pas payer".

-- passons maintenant à l'économie et l'écologie --
Citation Envoyé par Mingolito Voir le message
quand on prends en compte tous les coûts le nucléaire (surveiller un site de stockage de déchets pendant 3000 ans ! ) à un coût monstrueux.
Il suffit de combiner solaire, éolien et stockage hydraulique et ça coûte bien moins cher que le nucléaire, c'est déjà fait dans certains pays (Costa Rica, etc).
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Il y a une histoire de priorité, on ne peut pas baisser le pétrole, le charbon et le nucléaire en même temps, si on veut moins de pétrole et de charbon, il faut plus de nucléaire.
La technologie va avancer (il y a des systèmes de Éoliennes sans pales).
"Quand on prends en compte tous les coûts", oui, le nucléaire présente une facture monstrueusement élevé... mais le charbon également, en regard de la dévastation géographique du paysage dans lequel il se trouve (comme le nucléaire), de la pollution directe de son extraction, de sa pollution indirect pour son raffinement, de sa pollution indirecte pour son transport, sa pollution directe (et multiple) de sa combustion, ses répercutions sur la faune, la flore, l'atmosphère, et la santé des humains...
Cette analyse est à considérer pour n'importe quel produit (assemblé ou non), les panneaux solaire n'y dérogent pas, en plus de rajouter une étape de "déchets /recyclage".
NB : arrêtons de sortir à chaque occasion l'argument "bilan carbone", il est très fortement markéteux, ne s'appuie jamais sur une analyse de l'ensemble des impactes du produit, ne porte que sur le réchauffement climatique, et non sur la pollution (des eaux, des terre, sa sévérité : fortement ou non nocif, sa plage d'interaction : court ou long terme, etc.)

Le stockage hydraulique c'est bien, mais on détruit une partie du paysage naturel pour son propre besoin, on ne dédommage ni la nature financièrement, ni les hommes qui y habitent (sans les voler avec des sommes symboliques).
Si l'on pouvait intégrer dans les processus industriels un apport solaire optique direct pour tout se qui concerne les étapes calorifiques (process à hautes températures), alors là on aurait réellement un gain notable sur la pollution. Mais les 99% des techno employés passent par 1 à 3 transformations avant usage concret. =/

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
(...) la technologie actuelle ne permet pas de se passer du nucléaire[/B], aujourd'hui on ne peut pas produire suffisamment d'énergie sans nucléaire.
On peut, mais si on veut cette transition rapide, ça va coûter bonbon, et de grosses influence de marché sur les matériaux et main d'oeuvre employé. Et les sources d’approvisionnement (qui sont fossiles) vont saturer très très rapidement, et leur épuisement également.
La solution n'est pas dans le 0% nucléaire, 0% charbon... mais dans la diversité des sources d'énergies, et dans des quantités raisonnables en regard de leur pollutions.
NB : Le problème des évolutions des consommations industrielles, c'est qu'elles adoptent de plus en plus d'énergies vertes mais ne réduisent pas leur consommation fossiles (ça diminue en % total, pas en valeur absolue).

attention : beaucoup de gafa indiquent utiliser de l'électricité verte, mais en réalité sont alimenté par du fossile, simplement elles paient des centrales éloignés et reçoivent la production des centrales à proximité. Ce qui a pour effet de pousser les centrales fossiles à proximité de s'agrandir (plus que la centrale éloigné).
Ils n'est jamais question d'auto-production ...et quand c'est le cas, ce n'est que très partiellement.
2  0 
Avatar de Steinvikel
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 11/09/2019 à 19:13
Citation Envoyé par Mingolito Voir le message
Non parce que même avec énormément d'argent rien ne rendra un site nucléaire "sur" (terrorisme, guerre, accident, séisme, tsunamis etc).
Et de plus ça rendrais le nucléaire 100 fois plus cher que l'éolien ou le solaire, donc mauvaise direction.
De ce point de vu, alors rien est "sûr" depuis l'invention de la bombe atomique.
La réponse tu la donne toi-même, construire des murs de 40m d'épaisseur, des systèmes plus robustes, plus résilient, plus redondant, plus surveillé, etc. le rendrait bien moins rentable, d'où le manque de volonté financière.

Citation Envoyé par Mingolito Voir le message
Le stockage hydraulique c'est bien, mais on détruit une partie du paysage naturel pour son propre besoin, on ne dédommage ni la nature financièrement, ni les hommes qui y habitent
Mais pas du tout, on a déjà énormément de barrages existants en France il suffit de rajouter des pompes de retour, ce qui coûterais très très cher mais infiniment moins cher que le nucléaire.
...en incluant les impactes sur la faune et la flore ? le raisonnement est un peu anthropo-centriste --> on peut tout ravager, sauf si ça met l'Homme en danger.
Un barrage ça transforme une vallée en lac. L'énergie hydraulique s'appuie sur les barrage dès lors qu'il est question de "stockage".

Citation Envoyé par Mingolito Voir le message
Tu as même déjà des deux en un : des lacs de retenus avec au dessus en flottant des panneaux solaires.
quoi de mieux pour rendre encore plus inhospitalier un territoire en le privant de sa lumière naturelle.

Citation Envoyé par Mingolito Voir le message
Tout cela marche, tout cela à fait ses preuves, le problème c'est que c'est cher, c'est un gros investissement, mais sur la durée le nucléaire coûte encore bien plus cher, et le nucléaire c'est très très dangereux, contrairement à l'éolien ou au solaire.
Je n'en sui pas convaincu (pour son coût), mais je ne m'épancherai pas dessus pour ne pas inonder le topic.
Néanmoins, tu as raison question sûreté, on fait difficilement mieux que le solaire.
2  0 
Avatar de Neckara
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 11/09/2019 à 10:58
C'est bien beau de dire que les centres de données chinois produisent autant de carbone que 21 millions de voitures, mais je n'ai aucune idée de ce à quoi cela correspond.

De combien de centre de données parle-t-on ? Quelle production moyenne de carbone par centre de données, relativement aux centre de données d'autres pays ?
Comment se placent-il au niveau mondial quant à la production de carbone par centre de données ?
1  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 11/09/2019 à 16:41
Citation Envoyé par Steinvikel Voir le message
On peut, mais si on veut cette transition rapide, ça va coûter bonbon
Plus on attendra, moins ça coûtera cher (enfin selon comment on regarde, parce que des gens considèrent que produire des déchets nucléaires ça coûte cher en quelque sorte).
Les éoliennes d'aujourd'hui c'est de la merde, j'ai hâte qu'on les démontes toutes pour installer une vraie technologie qui transforme le vent en électricité, parce qu'aujourd'hui c'est nul.
J'attends de voir à échelle réelle vos solutions pour stocker énormément d'énergie efficacement.
Stocker l'intégralité de l'énergie consommer par un pays pendant une nuit, je ne crois pas que ça ait encore été fait. Je suis curieux de voir ça.

Pour le moment on regarde pour prolonger la vie des centrales nucléaires.
EDF veut prolonger les réacteurs nucléaires au-delà de 40 ans
Nucléaire : «Prolonger la durée de vie de certaines centrales peut avoir un intérêt»

Bon sinon le projet à reprendre c'est les panneaux solaires en Algérie qui livre de l'énergie en Europe.
Dans le désert il fait souvent soleil. Vendre de l'énergie solaire ce serait plus propre que vendre du pétrole ^^
1  0 
Contacter le responsable de la rubrique Green IT

Partenaire : Hébergement Web